# Tags
#À l'international #Actualité #politique

TCHAD : L’EX-OPPOSANT SUCCES MASRA NOMME PREMIER MINISTRE

Le chef du parti Les Transformateurs avait appelé à voter « oui » au référendum constitutionnel voulu par le président de transition, Mahamat Idriss Déby Itno.

Un ex-opposant chasse l’autre à N’Djamena. Succès Masra a été désigné, lundi 1er janvier, premier ministre du Tchad par le président de transition Mahamat Idriss Déby Itno. Il remplace Saleh Kebzabo, opposant historique à l’ancien président Idriss Déby Itno, mort en avril 2021 après plus de 30 ans au pouvoir.

A la tête du parti Les Transformateurs, Succès Masra s’était fait connaître comme l’un des principaux détracteurs du régime militaire dirigé par le fils d’Idriss Déby Itno. Une opposition frontale qui l’avait poussé à s’exiler, au lendemain de la répression sanglante des manifestations du 20 octobre 2022.

Rentré au Tchad en novembre, il s’était finalement rangé derrière le gouvernement en appelant à se prononcer en faveur du « oui » lors du référendum constitutionnel du 17 décembre 2023. L’adoption du texte – considéré comme une étape clé vers le retour au pouvoir des civils au terme d’une élection promise par la junte et finalement repoussée à fin 2024 – avait été approuvée avec 86 % des voix et un taux de participation à 63,75 %. Des résultats contestés par une partie de l’opposition, qui avait appelé à boycotter le scrutin.

Succès Masra, 40 ans, a pu revenir au Tchad le 3 novembre 2023 après avoir signé un « accord de réconciliation » avec le pouvoir du président de transition. Un pacte dénoncé comme un « accord de dupes » par le reste de l’opposition, puisqu’il prévoyait notamment une « amnistie générale » des responsables des meurtres de manifestants le 20 octobre 2022.

… lire la suite sur le monde

TCHAD : L’EX-OPPOSANT SUCCES MASRA NOMME PREMIER MINISTRE

JAPON : LE BILAN GRIMPE A 48 MORTS

Laisser un commentauire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *