a
Tous droits réservés MagMa 2021

Pour endiguer le trafic de drogue, Snapchat fait évoluer la recommandation d’amis

Les profils des mineurs n’apparaitront désormais plus dans les suggestions d’amis. Cette mesure vise à protéger les adolescents.

 

Dans un communiqué diffusé le mardi 18 janvier, Snapchat a annoncé mettre le holà sur sa fonctionnalité d’ajout d’amis rapide pour les utilisateurs situés dans une tranche d’âge entre 13 et 17 ans. Désormais, l’affichage des profils de mineurs ne sera plus effectif dans la section « recommandations » des usagers adultes, et ce, à moins qu’il y ait un nombre important d’amis en commun.

La disposition a été prise par le réseau américain dans le but de lutter contre l’influence des trafiquants de drogue se servant de la plateforme. Elle n’empêchera pas réellement des majeurs malintentionnés d’atteindre des adolescents, mais la prise de contact sera moins facile.

Mesure de sécurité

Cette nouveauté s’inscrit dans un processus global que la plateforme essaye de renforcer depuis quelques mois. Prisé par les dealers pour faire la promotion de leurs produits stupéfiants, Snapchat est devenu l’outil favori des trafiquants qui en usent pour entretenir et faire gonfler leur liste de clients.

Dans ce dernier communiqué, le réseau social ne manque pas d’appuyer sur les efforts fournis dans ce bras de fer : « lorsque nous découvrons une activité de trafic de drogue, nous bannissons rapidement le compte, nous utilisons la technologie pour empêcher le contrevenant de créer de nouveaux comptes sur Snapchat ». La plateforme assure par ailleurs avoir mis en place une IA capable de détecter les contenus relatifs à la drogue, et que pour l’heure, 88% de ces images et échanges sont découverts par le biais de cette technologie.

Source : Snapchat

 

 

Aucun commentaire

Laissez un commentaire