Plan Maliko et Opération Kélétigui : 62 terroristes neutralisés, plus de 400 têtes de bétails et 15 tonnes de vivre récupérés

Partagez ce contenu

La direction de l’Information et des relations publiques des Armées (Dirpa) a respecté sa tradition, en conviant la presse, le lundi 12 décembre 2022, pour faire le point sur des opérations antiterroriste du mois passé. Ainsi en novembre, on note 62 terroristes neutralisés plus de 400 têtes de bétails et 15 tonnes de vivre récupérés par les FAMa. 9 militaires sont également tombés au cours de ces opérations et 8 autres blessés.

A la différence du mois d’octobre passé ou les Forces Armées Maliennes (FAMa) ont infligé un bilan lourd de 133 éléments terroristes neutralisés, plus 122 autres interpelés, le mois de novembre a été relativement faible. 62 terroristes neutralisés contre la perte de 9 militaires maliens sur le champ de l’honneur et 8 autres blessés. « La situation sécuritaire du mois de novembre 2022 a été un peu mouvementée, contrairement au mois d’octobre. Nous constatons de plus en plus le basculement des activités terroristes du Centre vers le Sud et l’Ouest » a signalé lors de cette conférence de presse, le Col. Souleymane Dembélé, directeur de la Dirpa.

Qu’à cela ne tienne, il faut par ailleurs noter que les FAMa ont su veiller sur la campagne agricole en mettant tout en œuvre pour assurer de bonnes récoltes aux paysans. Quand on se rappelle des campagnes précédentes qui étaient quasiment un cauchemar pour bon nombre d’agriculteurs de par les actions criminelles des Groupes Armés Terroristes (GAT), cette saison se présente comme un exploit.

Au-delà de la sécurisation des récoltes selon le directeur de la Dirpa, les actions de l’armée dans les différents théâtres d’opérations ont été marquées, comme d’habitude, par des recherches et exploitations de renseignements, des actions d’opportunité, des opérations aéroportées, des missions de reconnaissances offensives appuyées ou non par des frappes aériennes, des vols de réassurance des populations, la neutralisation de beaucoup de poseurs d’EEl et des terroristes guetteurs.

Au centre du pays, ces actions ont particulièrement concerné les localités de Niono avec les secteurs de Ndila, Diado-Wèrè, commune rurale de Pogo ; Douentza avec les secteurs de Serma, Baboye, Débéré ; Konna avec les secteurs de Niondo, Ségué, Ara, Kassogo, Molinnatakou-Ouro, Bima, Téguére et Déguébéré ; Boni avec les secteurs de Petassembo ; Bankass avec les secteurs de Niondo, Ségué, Ara et Kassogo. « Le 05 novembre 2022 enfin, une opération, sur la base de renseignements menés avec succès à Ororo, secteur de Sofara a permis de neutraliser 10 terroristes et récupérer plus de 400 têtes de bétails restitués aux autorités compétentes puis aux propriétaires à Soufroulaye » a cité le Col. Dembélé lors de sa présentation. Des actions qui sous entendent que la mission des FAMa va bien au-delà des attente dans la lutte antiterroriste. De ce fait, le Col. Dembélé note de son côté, avec satisfaction que « les actions de nos forces dans tous les théâtres d’opérations prouvent à suffisance l’autonomisation des FAMa qui, pendant une dizaine d’années, avaient été assujetties avec un cliché prédateur d’une armée mal formée, mal entrainée et mal équipée ».

Tout en réaffirmant l’attachement des Forces Armées Maliennes aux principes des Droits de l’Homme (DH) et du Droit International Humanitaire (DIH) dont sont accusées les FAMa, le Directeur de la Dirpa a invité l’ensemble des Maliens à la vigilance et à la retenue contre « ces velléités propagandistes, d’intox et de désinformation de certains médias qui planent ces questions des droits de l’homme pour semer le chaos, la haine, la division et la désolation au Mali ».

Issa Djiguiba

SourceLe Pays

Aucun commentaire

Laissez un commentaire