# Tags
#Actualité #politique

MALI : LA CMAS DENONCE UNE « CABALE MEDIATIQUE » CONTRE L’IMAM MAHMOUD DICKO

Face aux polémiques suscitées suite à la réception de l’Imam Dicko par le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, la coordination des mouvements, associations et sympathisants de l’Imam Mahmoud Dicko (CMAS) sort du silence et dénonce ‘’une cabale médiatique’’ contre son parrain. Le mouvement invite la justice à ‘’s’autosaisir’’ du dossier et les auteurs à ‘’la retenue’’. C’est ce qui ressort du communiqué N°31 du mouvement rendu public ce mercredi 27 décembre 2023.

Plus rien ne va entre les autorités de la transition et l’influent Imam Mahmoud Dicko. Pourtant, figure de proue de l’avènement de cette transition, l’imam Dicko subit de plein fouet l’effet d’une douche froide. Après sa visite à Alger sur invitation des autorités algériennes, sans directement le citer, les autorités maliennes l’ont qualifié de ‘’personne hostile à la transition’’. Et plusieurs polémiques s’en sont suivies. Ses partisans montent au créneau et dénoncent une ‘’cabale’’. ‘’La CMAS constate depuis un certain temps sur les réseaux sociaux une cabale orchestrée contre son parrain, l’imam Mahmoud Dicko en lien avec son voyage sur l’Algérie’’, a fait savoir la coordination dans un communiqué.

Le mouvement précise que les prises de position politiques de leur leader ‘’ne sauraient être assimilées à l’hostilité contre notre propre pays ». Il estime qu’”il est opportun de rappeler que c’est en grande partie, les militants de la CMAS et les fidèles de M. Dicko qui ont payé le plus lourd tribut pour que cette transition soit’’.

La CMAS invite ce qu’elle qualifie de ‘’instigateurs et les auteurs d’animosité’’ à la retenue avant de ‘’solliciter’’ la justice. ‘’La CMAS sollicite à nouveau la justice malienne à s’autosaisir en interpellant ces propagandistes des réseaux sociaux pour préserver la quiétude nationale’’ révèle la note d’information.

Les héros des uns font les bourreaux des autres

Si les autorités trouvent  l’imam hostile à la transition, ces admirateurs le trouvent ‘’un fin défenseur des intérêts du pays’’. Pour eux, ‘’depuis la conférence nationale en 1991, l’imam n’a cessé d’apporter sa pierre à l’édification d’un Mali de paix, de justice et d’équité à travers : sa lutte contre le projet de code de la famille ; l’ouverture d’un corridor humanitaire lors de la crise dans les régions du nord en 2012 ; son implication pour la libération de centaines de nos FAMA ; sa lutte contre le projet d’éducation sexuelle complète et récemment son apport dans la lutte héroïque du M5-RFP’’.

Les réactions de l’imam depuis Algérie

C’est depuis son lit d’hôpital à Alger que l’imam de la mosquée de Badalabougou a donné sa version des faits. Le guide religieux explique qu’il s’est rendu en Algérie sur invitation du président algérien pour deux raisons : ‘’visiter la 3ème plus grande mosquée au monde construite dans le pays’’ et la ‘’situation sécuritaire du Mali notamment l’apaisement des tensions entre les rebelles et le pouvoir central dans le cadre de l’accord d’Alger’’. ‘’ Dieu sait que je ne trahirai jamais mon pays, car tout ce que je possède lui est redevable’’, a-t-il juré.

Selon l’imam, ‘’certains ont tout fait pour semer la discorde entre moi et les dirigeants du pays, y compris les politiciens maliens qui m’ont utilisé pour renverser le régime d’IBK. Ils ont tenté de m’impliquer dans leurs manœuvres pour accéder au pouvoir mais j’ai refusé. Ils font tout pour me mettre en désaccord avec ces jeunes militaires’’.

Dans son communiqué, la CMAS a invité les partisans de Mahmoud Dicko à lui réserver un accueil ‘’mémorable’’ pour son retour de l’Algérie sans donner plus de précisions sur la date de son retour.

@MalikoNews

MALI : LA CMAS DENONCE UNE « CABALE MEDIATIQUE » CONTRE L’IMAM MAHMOUD DICKO

CRISE ENTRE LE VATICAN ET LES EGLISES

MALI : LA CMAS DENONCE UNE « CABALE MEDIATIQUE » CONTRE L’IMAM MAHMOUD DICKO

BURKINA FASO : L’AMBASSADE DE RUSSIE VA

Laisser un commentauire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *