# Tags
#Actualité

Mali : 21 civils tués dans une attaque perpétrée par des assaillants non identifiés à Djiguibombo près de Bandiagara

Dans la région de Bandiagara, une nouvelle incursion des hommes armés non identifiés aurait fait 21 morts et plusieurs disparus.  Ce nouveau carnage est intervenu au crépuscule, du lundi 1er juillet.  Selon nos sources, les hommes armés non identifiés ont  ciblé des personnes  qui étaient venues  célébrer un mariage dans le village de Djiguibombo.

Les mêmes sources soutiennent que les assaillants ont été confrontés à la résistance des chasseurs dozos traditionnels qu’ils ont vite défait avant de s’en prendre à la vie des  civils. « Les coups de feux ont commencé dans le village avec l’arrivée des chasseurs. La confrontation a crééé une confusion totale. Nous avons recensé 21 morts dont des  chasseurs et plusieurs portés disparus », a déclaré une source locale, ajoutant que  la plupart des victimes sont  les personnes qui participaient au mariage.

 

Le bilan  fourni par notre source a été  confirmé par la délégation du gouverneur de la région de Bandiagara qui a également dénombré 21 morts. Cette délégation  du gouverneur aurait également  eu trois blessés  suite  à l’explosion d’une mine artisanale sur le chemin qui  mène dans le lieu de l’attaque.

Cette nouvelle expédition meurtrière contre les populations civiles du  village de Djiguibombo intervient  à quelques  jours après  celle du village de Tégourou,  tous  dans la  région de Bandiagara.  Les deux attaques en  espace de dix jours ont fait 25 morts. Les incursions des assaillants  contre les populations civiles sont devenues le quotidien dans  le centre du Mali  obligeant de nombreuses personnes à se déplacer  vers les localités  plus sécurisées.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

1 Comment

Laisser un commentauire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *