Gabon : un jeune dealer de cannabis présumé meurt entre les mains de la police

Partagez ce contenu

Interpellé peu avant par des agents de la police nationale à la faveur d’une perquisition à Owendo, Jordy Ahoupa dit Tony aurait succombé à la suite d’un malaise respiratoire. Une autopsie pourrait être effectuée pour déterminer les causes exactes du décès du jeune homme sur lequel plusieurs bonbons de cannabis ont été retrouvés.

 

A Owendo, un jeune dealer de cannabis présumé a trouvé la mort peu après son interpellation par des agents de la police. © Montage/Gabonreview

 

Jordy Ahoupa dit Tony, trafiquant présumé de cannabis, a trouvé la mort le 6 décembre dernier alors qu’il se faisait conduire par des agents de la police nationale de son quartier Port-en-Haut (Owendo) aux locaux de l’Office central de lutte antidrogue (Oclad), informe l’Union. Arrêté après une course poursuite ayant occasionné sa chute, le décès du jeune homme serait survenu à la suite d’une «détresse respiratoire au moment où les enquêteurs étaient en train de procéder à son transfert», précise le quotidien.

L’évacuation du jeune homme à l’infirmerie-hôpital des Forces de police nationale n’aura donc servi à rien. Un examen sommaire du corps du dealer présumé n’a révélé aucune trace de violence. Une autopsie serait envisagée, croient savoir nos confrères qui indiquent que le procureur de la République a été mis au courant de l’affaire. Une enquête serait en cours et les parents du défunt seraient régulièrement informés, alors que l’affaire a déjà occasionné un mouvement de colère dans le quartier où habitait Tony.

Sur le fugitif, les agents auraient trouvé 14 bonbons de cannabis, du papier à rouler et une somme de 11 000 FCFA qui semblait provenir de la vente des stupéfiants. L’intérêt des policiers pour sa personne aurait été attiré par hasard à la faveur d’une perquisition dans le domicile d’un braqueur présumé actuellement en garde à vue.

Aucun commentaire

Laissez un commentaire