Communiqué du conseil des ministres du mercredi 11 janvier 2023: CM N°2023-02/SGG

Partagez ce contenu

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi 11 janvier 2023, dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba, sous la présidence du Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, Chef de l’Etat.

Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a :
– adopté des projets de texte ;
– procédé à des nominations ;
– et entendu des communications.

AU CHAPITRE DES MESURES LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES

1.Sur le rapport du ministre de l’Economie et des Finances, le Conseil des Ministres a adopté :

a. un projet de décret portant approbation de l’avenant n°2 au marché relatif aux travaux de construction de la Maison de la Radio et Télévision du Mali à Kati Sananfara, lot n°1 ;

b. un projet de décret portant approbation de l’avenant n°1 au marché relatif aux travaux de construction de la Maison de la Radio et Télévision du Mali à Kati Sananfara, lot n°2.

Les avenants, sans incidence sur les montants et les délais d’exécution des marchés initiaux, sont conclus entre le Gouvernement de la République du Mali et l’Entreprise COMATEXIBAT-SA.

Ils visent à prendre en compte la modification de la source initiale de financement du projet qui sera désormais assuré par le budget national à hauteur de 86,7% et les fonds propres de l’Office de Radio et Télévision du Mali à hauteur de 13,3%.

c. un projet de décret portant approbation du marché relatif aux travaux de construction de l’Hôpital du District Sanitaire de Bla en lot unique.

Le marché est conclu entre le Gouvernement de la République du Mali et l’entreprise Afrique Travaux BTP-Hydraulique-Forage pour un montant toutes taxes comprises de 4 milliards 486 millions 208 mille 543 Francs CFA et un délai d’exécution de trois-cent (300) jours.

La réalisation de l’Hôpital du District Sanitaire de Bla entre dans le cadre de la mise en oeuvre d’un vaste programme de réforme du système de santé de notre pays dont l’objectif est l’amélioration des conditions de prise en charge des patients dans des conditions idoines.

2. Sur le rapport du ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, le Conseil des Ministres a adopté des projets de texte relatifs à la création, à l’organisation et aux modalités de fonctionnement du Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia- Balla Fasséké KOUYATE.

Créé par la Loi n°03-013 du 14 juillet 2003, le Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia Balla Fasséké KOUYATE a pour mission la formation des cadres supérieurs dans le domaine des arts et métiers multimédia et la recherche dans le domaine du patrimoine culturel malien et africain.

Son organisation et ses modalités de fonctionnement sont fixées par le Décret n°03-330/P-RM du 06 août 2003.

De sa création à nos jours, l’établissement a assuré la formation de 841 étudiants dans les filières des arts plastiques, danse, musique, métiers-multimédia, théâtre, design et de l’ingénierie culturelle.

À l’application, des insuffisances ont été constatées dans le fonctionnement du Conservatoire qu’il convient de corriger.

Les projets de textes adoptés corrigent ces insuffisances et renforcent le cadre juridique de l’établissement pour une gouvernance plus efficace et une gestion pédagogique et scientifique efficiente, à travers en autres :

– la réorganisation de la direction générale ;
– la création des Départements d’Enseignement et de Recherche ;
– la prise en compte des frais administratifs et pédagogiques dans les éléments constituant les ressources propres ;
– le recrutement, la hiérarchisation et la formation du personnel enseignant ;
– la représentation des étudiants au Conseil d’Administration ;
– la précision des modalités d’exercice de la tutelle.

AU CHAPITRE DES MESURES INDIVIDUELLES

Le Conseil des Ministres a procédé aux nominations suivantes :

AU TITRE DE LA PRIMATURE

– Secrétaire Permanent à la Haute Autorité de la Communication :
Monsieur Hamidou KEITA, Administrateur civil, Membre du Corps Préfectoral.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA SECURITE ET DE LA PROTECTION CIVILE

– Inspecteur en Chef des Services de Sécurité et de la Protection civile :
Inspecteur Général de Police Moussa Boubacar MARIKO.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA RECONCILIATION, DE LA PAIX ET DE LA COHESION NATIONALE, CHARGE DE L’ACCORD POUR LA PAIX ET LA RECONCILIATION NATIONALE

– Conseiller technique :
Commissaire Divisionnaire de la Police Djénéba DIARRA.

AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE

– Secrétaire Général :
Monsieur Seydou COULIBALY, Conseiller des Affaires Etrangères.

– Ambassadeur du Mali à Accra (République de Ghana) :
Monsieur Oumar KONATE, Journaliste et Réalisateur.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES

– Directeur des Finances et du Matériel au Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme :
Monsieur Moussa Kissima TRAORE, Inspecteur des Finances.

-Agent Comptable Central du Trésor :
Monsieur Siaka SAMAKE, Inspecteur du Trésor.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENTREPRENARIAT NATIONAL, DE L’EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

-Chef de la Cellule d’Appui à l’Emploi et à la formation professionnelle des diplômés et formés en langue Arabe :
Monsieur Seydou Baba KEITA, Professeur principal de l’Enseignement secondaire.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’URBANISME, DE L’HABITAT, DES DOMAINES, DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE LA POPULATION

-Directeur Général de l’Observatoire national du Dividende Démographique :
Monsieur Kassoum DIAKITE, Professeur d’Enseignement Secondaire.

Inspecteurs à l’Inspection des Domaines et des Affaires Foncières :
Monsieur Mahamadou BOIRE, Ingénieur des Constructions Civiles ;
Monsieur Allaye CISSE, Administrateur civil, Membre du Corps Préfectoral.

AU CHAPITRE DES COMMUNICATIONS

1.Le ministre de la Refondation de l’Etat, chargé des Relations avec les Institutions a informé le Conseil des Ministres des préparatifs de l’organisation de la Journée nationale de la Souveraineté Retrouvée.

La célébration du 1er anniversaire de cette grande mobilisation est prévue le 14 janvier 2023. Elle vise à renforcer le sentiment patriotique et à magnifier la souveraineté retrouvée du Mali qui repose désormais sur les trois principes définis par le Président de la Transition, conformément à la vision du peuple malien, à savoir :
– le respect de la souveraineté du Mali ;
– le respect des choix stratégiques et de partenaires opérés par le Mali ;
– la défense des intérêts vitaux des populations maliennes dans toutes les décisions prises.

La célébration de ladite journée sera marquée entre autres par :
– la montée des couleurs avec chant de l’hymne national dans les établissements scolaires ;
– l’animation des leçon-modèles en milieu scolaire sur le thème du patriotisme, la souveraineté, la résistance nationale et la refondation ;
– l’organisation des conférence-débats en milieu universitaire et dans les capitales régionales.
La Journée du 14 janvier, Journée nationale de la Souveraineté Retrouvée sera chômée et payée sur toute l’étendue du territoire national

2. Le ministre de la Santé et du Développement social a informé le Conseil des Ministres de l’évolution de la maladie à Coronavirus marquée par une diminution du nombre de cas
testés positifs par rapport à la semaine précédente.

Le Président de la Transition, Chef de l’Etat a cependant, appelé la population au respect strict des mesures de prévention et de lutte contre la maladie.

Bamako, le 11 janvier 2023
Le Secrétaire général du Gouvernement,
Mahamadou DAGNO
Officier de l’Ordre national

Source: Le Magazine du Mali

Aucun commentaire

Laissez un commentaire