a
Tous droits réservés MagMa 2021

Tessalit : Barkhane laisse la place à l’armée malienne

Partagez ce contenu

La force française a transféré le week-end passé le camp de Tessalit, dans la région de Kidal, aux forces armées maliennes. C’était en présence de nombreux officiers maliens et français. Les soldats français s’étaient déjà retirés de Kidal il y a quelques semaines où ils ont passé la main aux forces maliennes.

Les derniers soldats français ont quitté Tessalit hier, indique un communiqué de l’état-major français. Le transfert du camp aux forces armées maliennes a été effectué le 13 novembre passé. Il a été progressif, maîtrisé et étroitement coordonné avec les famas et la Minusma, affirment les autorités françaises.
Elles déclarent aussi que ce transfert a été précédé par des entrainements et un partage de savoir-faire entre les militaires maliens et l’armée française. L’objectif est que les nouveaux occupants du camp de Tessalit puissent défendre l’emprise et faire face aux menaces jihadistes.
Rappelons que ce transfert du camp de Tessalit a été précédé par celui de Kidal. Il rentre dans le cadre de la réorganisation des forces françaises déployées dans la région du Sahel. La France envisage de fermer aussi sa base à Tombouctou. Celle-ci sera également transférée à l’armée malienne.

Pour Boubacar Salif Traore spécialiste des questions sécuritaires, ce repositionnement de l’armée malienne est un pas important pour la sécurité du pays. Il estime aussi que le retrait des forces armées françaises de la région de Kidal pourrait faciliter le retour de l’administration malienne.

 

Studio tamani

Partager sur:
Évaluer cet article
Aucun commentaire

Laissez un commentaire