a
Tous droits réservés MagMa 2021

Suspension de l’exportation des céréales : « les autres pays peuvent appliquer la même chose », préviennent des économistes

Le gouvernement dit vouloir sécuriser le ravitaillement des marchés nationaux. Il vient de suspendre l’exportation des céréales. Des économistes préviennent déjà les autorités sur les conséquences de cette décision sur l’économie du pays.

Les autorités du pays demandent à la direction du commerce et de la concurrence de veiller au respect de cette décision publiée lundi (06/12/21). Cette décision du gouvernement est saluée par des consommateurs. Toutefois, ceux-ci demandent aussi aux autorités de prendre des mesures pour contrôler les prix des denrées sur le marché.

« C’est une bonne initiative », exprime une ménagère. « Dans toute décision, il y a des inconvénients et des avantages, pour moi cette politique est plus avantageuse », indique un chef de ménage.

Inquiétude des commerçants

Des commerçants se disent inquiets des conséquences de cette décision sur leurs chiffres d’affaires. « Les difficultés vont dépendre de de la manière dont les autorités vont appliquer cette mesure. Sinon ça ne doit pas être un problème », affirment certains commerçants. Ils estiment que les céréales locales sont moins achetées dans le pays. Ces commerçants s’interrogent aussi si « les produits provenant de l’extérieur pourraient être importés vers le Mali ? ».

« Les autres pays peuvent appliquer la même chose »

L’économiste Modibo Mao Macalou rappelle que la richesse nationale provient du commerce international. Il ajoute aussi que les autres pays peuvent également appliquer la même mesure, suite à cette décision du Mali.

 

Studio tamani

Aucun commentaire

Laissez un commentaire