Révision des listes électorales : des collectivités saluent le « bon début » des opérations

Partagez ce contenu

La révision annuelle des listes électorales a commencé depuis le 1er octobre. Les municipalités sont à pied d’œuvre et saluent la promptitude des autorités dans l’envoi des documents administratifs.

Il s’agit durant les trois mois à venir de revoir notamment les cas de transferts et de radiation. À Bamako et à l’intérieur du pays, de nombreuses mairies affirment avoir déjà procédé au lancement des travaux. Contrairement aux années précédentes, les municipalités reconnaissent que l’État a été prompt dans l’envoi des documents administratifs.

À Sikasso, les autorités confirment que les travaux ont bel et bien débuté depuis le week-end dernier. Selon le président de la commission de révision de Sikasso « toutes les dispositions sont prises pour qu’ils se déroulent normalement ». Parmi les documents disponibles, Benjamin Théra cite la liste électorale, le tableau de radiation, les fiches pour les transferts et les radiations. « Pour une première fois, nous avons commencé avec les documents », ajoute-t-il.

Mettre la sensibilisation à profit

À Kati, les autorités ont entamé les travaux de révision de la liste électorale par la sensibilisation. Des séances sont organisées dans les 37 communes du cercle. Elles devront contribuer à mieux mobiliser les futurs électeurs selon le préfet du cercle de Kati. « Il y a une commission d’enquête dans chacune des communes. Les commissions sont créées par les préfets et les maries. Parce que la population est plus proche de la mairie », explique Harouna Diarra qui précise que la commission travaille pendant trois mois. La première étape sera consacrée à la radiation et la seconde sera dédiée au transfert

Cette révision des listes se déroule au moment où la classe politique malienne et les observateurs dénoncent le retard dans la mise en place de l’Autorité Indépendante de Gestion des Élections AIGE

Source: Studio Tamani

Aucun commentaire

Laissez un commentaire