Opération Barkhane : Les derniers militaires français ont quitté le Mali

C’est la fin de la présence française au Mali, ce lundi 15 août 2022, alors que l’état-major des armées a annoncé que les derniers militaires français de l’opération Barkhane ont quitté le pays à 13 h.

Départ vers le Niger

« Ce jour, les derniers militaires de l’opération Barkhane présents sur le sol malien ont franchi la frontière entre le Mali et le Niger », a précisé l’état-major des armées dans un communiqué sur Twitter

La « plateforme opérationnelle désert de Gao » antidjihadiste revient désormais aux Forces armées maliennes, indique le communiqué.

Toutefois, « La France reste engagée au Sahel, dans le Golfe de Guinée et la région du lac Tchad avec tous les partenaires attachés à la stabilité et à la lutte contre le terrorisme »ajoute l’Élysée sur son site.

Une promesse d’Emmanuel Macron

Les relations entre la junte au pouvoir à Bamako et la France s’étaient dégradées ces derniers mois.

Le 13 juillet dernier, Emmanuel Macron avait ouvert un chantier​, demandant aux ministres et au chef d’état-major des armées de repenser d’ici à l’automne l’ensemble des dispositifs sur le continent africain​.

Le retrait des forces françaises du Mali avait été annoncé par le président de la République le 17 février dernier. « Constatant que les conditions politiques et opérationnelles n’étaient plus réunies pour rester engagée au Mali, la France a décidé, en concertation avec ses partenaires africains et européens, de réarticuler le dispositif de l’opération Barkhane en dehors du territoire malien », écrit l’Élysée.

Manifestations la veille

Plusieurs dizaines de personnes avaient manifesté la veille pour exiger le départ des soldats français, dimanche 14 août, dans le nord du pays.

« Nous donnons à compter de ce jour dimanche 14 août 2022 un ultimatum de 72 heures pour le départ définitif de Barkhane », avaient déclaré des manifestants à l’AFP. Ils se présentaient comme « les forces vives » de Gao, ville en proie aux violences djihadistes.

Cinquante-neuf soldats français morts au Sahel depuis 2013

Le président de la République « salue la réussite de cette manœuvre […] et rend hommage à l’engagement de tous les soldats qui, depuis neuf années, ont combattu les groupes armés terroristes sur la terre malienne », souligne l’Élysée.

Le Magazine du Mali

Aucun commentaire

Laissez un commentaire