Mali : rentrée scolaire sur fond de grève à Kayes et Sikasso

Partagez ce contenu

Les élèves de l’enseignement préscolaire, fondamental et secondaire ont repris le chemin de l’école ce lundi 3 octobre dans de nombreuses localités du pays. Le Premier ministre par intérim a procédé au lancement officiel de la rentrée à l’école Mamadou Konaté à Bamako.
A Bamako, la synergie des enseignants signataires du 15 octobre du district de Bamako accepte d’entamer les cours ce lundi. Son porte-parole, Adama Assouba confirme qu’ils ont trouvé un compromis avec le gouvernorat du district sur les modalités de payement de leurs arriérés. Toutefois, elle menace d’aller en grève si tous les enseignants ne sont pas mis dans leurs droits d’ici le 14 octobre prochain.
La reprise des cours boycottée à Kayes et Sikasso
A Kayes, les enseignants conditionnent leur présence dans les écoles au départ du directeur de l’académie d’enseignement de Keniéba. Ils lui reprochent d’être la cause de l’assignement en justice d’un surveillant et d’une candidate à l’examen du baccalauréat session d’août 2022. Leur procès est prévu ce mardi 04 octobre 2022, selon le porte-parole des enseignants grévistes.
Les enseignants de Sikasso eux aussi sont en grève à partir de ce matin. Ils réclament le paiement immédiat de leurs salaires du mois de septembre. Les établissements scolaires privés de la région revendiquent aussi leurs subventions.
Cette rentrée scolaire se fait aussi dans un contexte où près de 1500 écoles sont fermées à travers le pays, à cause de l’insécurité.

Source: Studio Tamani

Aucun commentaire

Laissez un commentaire