« Levée du blocus » entre Boni et Douentza, « suite à des négociations »

Après trois mois d’embargo des groupes terroristes, le blocus entre Boni et Douentza au nord du pays est enfin levé ce mardi 30 août. L’information est rapportée par des sources locales. Au même moment, les forces armées maliennes et de sécurité annonce avoir neutralisé plus d’une quarantaine de terroristes. C’était ce lundi 29 août 2022 aux alentours de Tessit.

Des sources à Boni affirment que cette levée de blocus a été obtenue grâce à des négociations entre les leaders traditionnels du village et les présumés djihadistes. Ces derniers auraient promis de déminer toutes les routes dans deux jours afin de permettre la libre circulation des personnes et des biens. Pour rappel, l’axe Boni-Douentza-Gao sur la route nationale 16 était bloquée depuis plus de 2 mois par ces hommes armés.

A Tessit, les Fama portent un coup à l’EIGS

Ce mardi, 30 août, l’armée malienne a annoncé dans un tweet, la neutralisation de 44 terroristes dans le secteur de Tessit. C’était au cours des combats qui ont opposé les Forces armées maliennes aux éléments de l’EIGS. Les FAMa déplorent deux morts et 8 blessés dans leur rang. Une importante quantité d’armes et de munitions ont été récupérées. Et des motos incendiées, précise l’armée dans son tweet. Dimanche 7 août 2022, le poste avancé de l’armée à Tessit avait fait l’objet d’une attaque terroriste. Celle-ci avait coûté la vie à plusieurs militaires maliens mais aussi à des civils.

Une victoire tactique qu’il faut renforcer

L’analyste des questions sécuritaires Kadiatou Kéita pense que l’armée est en train de montrer sa capacité de contre-attaquer. La neutralisation de ces dizaines terroristes est une victoire tactique qu’il faut renforcer par une présence plus accrue des FAMa dans cette région.

SourceStudio Tamani

 

Aucun commentaire

Laissez un commentaire