a
Tous droits réservés MagMa 2021

Le CSDM est satisfait des résultats et de la tenue des assises

Au lendemain des cérémonies de clôture des Assises Nationales de la Refondation ANR,le Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne a sa tête le président Mohamed Cherif Haidara et les membres du CSDM ont animé un point de presse le 31 décembre 2021 pour justifier la grande satisfaction du CSDM des résultats et de la tenue de ces assises.

« La journée du 30 décembre a marqué la fin des Assises Nationales de la Refondation,sous la conduite éclairée de son président,une importante délégation du CSDM constituée des délégués de plusieurs pays,d’Afrique,d’Europe,d’Asie… y’a pris part.Durant quatre jours,cette délégation,sans se compter,a comblé nos espoirs et satisfaits nos attentes.Ses membre étaient présents dans tous les ateliers et leur présence s’est ressentie dans le rapport général adopté à l’humanité, à travers des propositions pertinentes.
Dans le rapport,une importante place a été consacrée à la Diaspora;ce dont nous nous réjouissons et qui nous plaît de comme le fruit de notre engagement constant dans les combats que nous n’avons cessé de mener pendant des années écoulées,dans l’intérêt exclusive de nos compatriotes de l’extérieur.
Parmi les raisons de satisfaction,nous aimerions en présenter quelques unes ci dessous dont l’application fera de la Diaspora un des maillons essentiels du développement économique, social, politique et culturel de notre pays.Permettez, en effet,que nous remercions l’ensemble des partenaires qui ont rendu possible l’attente de ces résultats, en premier lieu,les plus hautes autorités de la transition,les hautes personnalités du panel et du comité d’organisation des Assises,l’ensemble des délégués et autres participants,ainsi que toutes les petites-mains invisibles qui y ont contribué.
Ces éléments de satisfaction portent sur les éléments suivants extraits du rapport général,que nous vous présentons,afin que l’opinion en soit informée »
La Politique étrangère-coopération internationale-Malien établis à l’extérieur -Intégration Africaine notamment: Créer une carte d’identité biométrique, consulaire et électorale; créer la banque d’investissement de la Diaspora; ouvrir des missions diplomatiques et consulaires dans tous les pays où résident au moins 1000 milles ressortissants maliens; Créer un observatoire de la diplomatie;Promouvoir et reprendre le projet TOKTEN et plusieurs autres recommandations ont pris en compte.
Nematou Sangaré

Aucun commentaire

Laissez un commentaire