DEGUELI, CONTE AU SERVICE DE LA SOCIETE : UNE EDUCATION ARTISTIQUE PROMETTEUSE

L’association culturelle Anw Jigi Art a procédé à la restitution du projet « Degueli », le samedi 19 mars 2022, à son siège à Djalakorodji. Ce spectacle de conte animé par des jeunes est issu d’une formation de plusieurs semaines, organisée par l’association dans le cadre du projet « Degueli ». Le projet est soutenu par le fond Maaya et entend continuer pour parvenir à toucher un bon nombre de jeunes du quartier.

Après la première phase, le projet « Degueli » entame une seconde phase dont la formation est centrée sur le conte. Ce projet est une initiative qui permet d’aider les jeunes à sortir des activités néfastes pour apprendre et se consacrer à des activités plus bénéfiques susceptibles de contribuer à leur insertion professionnelle à travers l’art. Devant un public essentiellement composé d’enfants, les jeunes ont présenté une série de contes et devinettes permettant de créer une interaction avec ce public. Une joie immense se lisait sur les visages de ces enfants venus nombreux se divertir et apprendre.

Ce rendez-vous artistique autour du conte suivi de quelques devinettes a permis aux enfants de faire travailler leur esprit critique et pousser leur imagination. En effet, au-delà du divertissement, cette restitution a créé un grand potentiel pédagogique pour développer la curiosité des enfants, leur apprendre également les règles de bonnes conduites dans la société à travers les leçons de morales.

Degueli, pour une sensibilisation accrue de la jeunesse

L’idée de former les jeunes est une œuvre qui tend à les ramener à la raison, les sensibiliser sur l’importance de l’éducation et la nécessité de rompre toute habitude négative telle que : le banditisme, le vol, la drogue, les violences etc. pour se frayer un chemin de réussite dans leur avenir. Avant cette initiative, beaucoup de jeunes ont abandonné les études pour s’adonner à ces pratiques qui peuvent nuire l’avenir d’un jeune « Au départ ces jeunes avaient complètement lâché les études. Ils avaient entrepris des chemins en se droguant. Il fallait donc les sensibiliser. Maintenant avec le courage ils ont repris » précise la Directrice artistique de l’association Anw Jigi Art.

Degueli, au contact des plus démunis    

Après le spectacle de restitution, ce projet part au contact des enfants dans les orphelinats. L’idée de cette tournée dans les orphelinats n’est pas fortuite. Ce sera une manière pour ces jeunes de voir les conditions sociales des enfants et prendre conscience des réalités de la vie et la chance qu’ils ont d’être avec leurs parents. Pour la Directrice artistique, c’est pour que ces jeunes voient les conditions de ces enfants et prendre conscience des privilèges qu’ils ont en étant avec leurs parents. Un jeu psychologique bénéfique pour les deux parties. Au niveau des orphelinats l’objectif est de sensibiliser les enfants en leur donnant de l’espoir à travers cet art.

Pour la directrice, après cette tournée les perspectives seront de les programmer dans des lieux culturels à Bamako et aussi à Ségou grâce au fond Maaya qui accompagne cette initiative depuis la première phase.

Pour rappel, cette restitution intervient à la veille de la journée internationale du conte et se poursuivra selon le programme de la tournée pour la célébrer le conte et faire renaitre le sourire sur les visages des enfants.

Zakariahou ALHOUSSEINI

Aucun commentaire

Laissez un commentaire