Coopération bilatérale Mali-Russie : Une importante quantité de pétrole, de blé et d’engrais attendue à Bamako

Partagez ce contenu

En vue de la redynamisation des relations commerciales avec la Russie, une délégation du gouvernement du Mali conduite par le ministre de l’Economie et des Finances s’est rendue à Moscou pour négocier une convention qui servira à approvisionner régulièrement le Mali en produits stratégiques.

Mise à part les relations bilatérales politiques et sécuritaires avec la Russie, le Mali veut désormais élargir cette relation en ajoutant les relations commerciales. C’est dans cette dynamique que la délégation conduite par le ministre de l’Economie et des Finances s’est rendue à Moscou pour négocier cette convention commerciale.

Après des échanges et négociations avec les autorités russes pour obtenir cette convention commerciale en produits stratégiques, notamment le blé, le pétrole et des engrais, cette délégation repart satisfaite car la négociation a abouti.

Selon le ministre de l’Economie et des Finances, M. Alfousseyni Sanou, dans quelques semaines une première expédition doit arriver à Bamako via le port de Conakry.

« Il s’agit notamment de 60 000 tonnes de produits pétroliers, 35 000 tonnes d’engrais et de 25 000 tonnes de blé qui seront bientôt à Bamako. Cette première expédition doit permettre de tracer toutes les autres difficultés liées aux opérations du commerce entre le Russie et le Mali. Et pour l’expédition via le port de Conakry, nous comptons vérifier si toutes les conditions sont réunies pour que dans l’avenir, nous puissions faire expédier des produits en quantités plus importantes », laisse entendre le ministre de l’Economie.

A en croire M. Alfousseyni Sanou, cette mission qu’il a conduite a été une réussite parce que les hautes autorités du Mali et de la Russie se sont entendues deux fois au téléphone pour mettre en marche toutes les dispositions nécessaires pour un approvisionnement régulier sécurisé du Mali en denrées de première nécessité et à des prix abordables.

« Dans ce partenariat, lorsqu’on va signer une convention globale d’Etat, chaque fois qu’il y aura une expédition, des contrats vont être signés entre les sociétés d’Etat russes et les sociétés d’Etats maliennes. A partir de là ils vont recevoir les marchandises au port de Conakry. Eux à leur tour auront déjà des contrats avec les opérateurs économiques privés qui iront chercher les marchandises avec ces sociétés d’Etats », relate M. Alfousseyni Sanou.

L’occasion était parfaite pour le responsable en charge de l’Economie et des Finances du Mali de remercier les autorités russes pour l’accueil réservé à sa délégation et aussi de leur avoir facilité la négociation.

Notons que cette première expédition devrait arriver au Mali dans les prochaines semaines via le port de Conakry. Son coût est estimé à 100 millions de dollars, soit plus de 60 milliards de FCFA

Tioumbè Adeline Tolofoudié

SourceLe Pays

Aucun commentaire

Laissez un commentaire