Carte d’Identité : le prix ne doit pas dépasser 1700 FCFA, prévient le gouvernement

Partagez ce contenu

Les frais de confection de la carte d’identité nationale ne doivent pas dépasser 1700 francs CFA au Mali. C’est du moins ce qu’a déclaré le ministre de la sécurité et de la protection civile dans un communiqué publié ce mardi 1er novembre 2022.

Les autorités de la transition mettent en garde contre la rétention et la surenchère de la carte d’identité nationale. Elles invitent ainsi la population à dénoncer des possibles cas pour freiner cette pratique. Dans son communiqué, le ministère de la sécurité et la protection civile rappelle que la police, la gendarmerie, les préfets et les sous-préfets peuvent délivrer la carte d’identité nationale. Il précise que la carte est cédée à 1000 francs CFA, avec deux timbres de 500 et 200 francs CFA.

Le département dit aussi regretter la rétention de la carte d’identité par certaines unités créant la pénurie et la surenchère des prix. Une situation dénoncée par les populations de l’intérieur du pays depuis quelques mois.

Le ministre de la sécurité et de la protection civile invite cependant, les populations à la collaboration en dénonçant les auteurs de ces cas de spéculation devant les autorités compétentes. Il rassure que les personnes coupables seront sanctionnées.

Cette décision du ministère de la sécurité et de la protection civile est saluée par les populations à l’intérieur du pays. Mais cependant ils espèrent que les sanctions soient appliquées. De Yanfolila et à Yorosso les populations affirment se procurer la carte d’identité nationale à plus de 1700 francs CFA. Mais à Bankass, elle est toujours cédée à 1000 francs.

Source: Studio Tamani

Aucun commentaire

Laissez un commentaire