URGENT :

post image

Alors que les pays se remettent des impacts de la pandémie du coronavirus, un premier cas de la maladie à virus de Marburg, en Afrique de l’Ouest, est confirmé en Guinée Conakry, lundi 9 août 2021. L’OMS alerte.

 

Moins de deux mois après la fin del’épidémie d’Ebolaen Guinée, la maladie àvirus de Marburg, appartenant à la même famille que le virus responsable de la maladie à virus Ebola, a été détectée dans la préfecture de Guéckédou, au sud du pays. Cette maladie « hautement virulente, qui provoque une fièvre hémorragique, est identifiée dans le pays, et en Afrique de l’Ouest » pour la première fois, acommuniquél’OMS Afrique le 9 août 2021.

Les chauves-souris à la base

Des échantillons prélevés sur un patient mort dans cette province, testés dans différents laboratoires, ont permis de conclure que c’est un premier cas de maladie à virus de Marburg. Cette maladie setransmet à l’hommepar« les chauves-souris frugivores et se propage dans l’espèce humaine par contact direct avec les fluides corporels des personnes infectées, ou avec les surfaces et les matériaux », explique-t-on dans le communiqué.

L’Organisation mondiale de la Santé pour l’Afrique indique également lesmanifestationsde cette maladie. Le virus de Marburg « commence de façon soudaine, avec une forte fièvre, des céphalées intenses et un éventuel malaise ». Elle poursuit :« Les taux de létalité ont varié de 24 % à 88 % lors des épidémies précédentes, en fonction de la souche virale et de la gestion des cas ».



Articles du même genre

0 Commentaire

PARTAGEZ AVEC NOUS VOTRE OPINION

Tous les champs sont obligatoires.

Météo

Nos contacts