URGENT :

post image

La France a suspendu ses opérations militaires conjointes avec les forces armées maliennes. L’annonce a été faite ce jeudi 3 juin 2021 dans un communiqué du ministère français des armées. Cette décision fait suite au coup de force intervenu le 24 mai dernier à Bamako.

Dans le document la France souhaite avoir des garanties sur un retour des civils au pouvoir à l'issue d'élections prévues en février 2022. Le Président français Emmanuel Macron avait menacé le week-end dernier de retirer les soldats français du Mali avant de se rétracter et s'aligner derrière la CEDEAO. L'organisation ouest-africaine qui a suspendu le Mali de ses instances a exigé la nomination rapide d'un Premier ministre civil et le maintien de l'élection présidentielle au 22 février 2022 comme indiqué dans le chronogramme initial. Il faut rappeler que plus de 5 mille militaires sont engagés dans le Sahel dans le cadre l'Opératiion Barkhane pour lutter contre les groupes terroristes. Il faut signaler que le Conseil Permanent de la Francophonie suspend aussi le Mali de ses instances tout en maintenant les programmes de coopération multilatérale. Ses responsables exigent la levée immédiate des toutes les instructions imposées aux acteurs politiques.

 



Articles du même genre

0 Commentaire

PARTAGEZ AVEC NOUS VOTRE OPINION

Tous les champs sont obligatoires.

Météo

Nos contacts