URGENT :

post image

Ce jeudi 07 octobre a eu lieu au siège de EDUCO Mali la prise de pouvoir par les jeunes filles. L’activité intitulée Take Over, initiée par plan International Mali et ses partenaires dont EDUCO Mali, vise à faire entendre la voix des filles sur les questions les concernant.

 

Cette campagne qui s’inscrit dans le cadre de l’initiative ‘’ Take Over’’ de ‘’Joining Forces’’ consiste à remplacer le directeur pays de Educo par une jeune fille de 21 ans pour la seule journée du 07 octobre 2021. Pour le directeur pays de EducoHerman Zoungrana cette activité « est la confirmation de notre engagement auprès des enfants, des jeunes filles, en particulier, sur l’obligation que nous avons de les accompagner, en plus des kits scolaires que nous leur offrons annuellement, à pouvoir être présents et les aider à exercer leur leadership de manière claire et affirmée » d’où l’engagement de son ONG : « En tant qu’ONG, notre rôle est de pouvoir également  apporter cette dynamique ».

 

L’initiative est saluée par le directeur de Plan internationalMali Constant Tchona à sa juste valeur. Il a saisi l’occasion de rappeler l’engagement de son ONG à travers leur plaidoyer adressé à l’assemblée des nations unies ayant obtenue dans la résolution 66/170 la déclaration du 11 octobre comme journée internationale de la fille. Une journée célébrée au Mali par le Conseil national des enfants et jeunes du Mali (CCNEJ). A cet effet M. Tchona déclare que son organisation et ses partenaires « soutiennent les filles et les jeunes femmes à assumer des rôles de leadership qui relèvent du pouvoir pour promouvoir et garantir leurs droits » 

La jeune dame Mme Fatoumata Cissé, qui a pris les rênes de EDUCO pour la journée de jeudi, se dit confiante : « Je suis confiante quant à l’atteinte des objectifs que je me suis fixés au long de la journée » Par cet acte qui consiste à substituer le directeur de l’ONG en une journée, la nouvelle directrice compte prouver que les jeunes filles aussi peuvent s’assumer : « Les femmes et les filles ont aussi un grand rôle à jouer pour le développement de nos pays »

A rappeler que l’organisation espagnole est présente au Mali depuis 19 ans et intervient dans les régions de Ségou, Mopti, Bamako, Kayes et Sikasso, auprès des couches les plus vulnérables en faveur des droits de l’enfant.

Alassane Koné



Articles du même genre

0 Commentaire

PARTAGEZ AVEC NOUS VOTRE OPINION

Tous les champs sont obligatoires.

Météo

Nos contacts